Journées de l’Entreprise Numérique : l’ambition d’un défi

Les 9 et 10 avril 2015 se sont tenues à Abidjan les Journées de l’Entreprise Numérique, au siège de le CGECI, la Maison de l’Entreprise.

<img class=" size-medium wp-image-563 alignleft" src="http://www.web.ci/wp-content/uploads/2015/04/20150409_163247-300×169.jpg" alt="20150409_163247" width="300" height="169" srcset="http://www.web.ci/wp-content/uploads/2015/04/20150409_163247-300×169.jpg 300w, http://www.web.ci/wp-content/uploads/2015/04/20150409_163247-1024×576.jpg 1024w, http://www.web.ci/wp-content/uploads/2015/04/20150409_163247-500×281 strattera pill.jpg 500w » sizes= »(max-width: 300px) 100vw, 300px » />

Entreprises, experts et panélistes ont débattu durant ces deux jours du défi numérique, indispensable ambition pour parvenir à une émergence économique.

Et maintenant ? Qui fait quoi ? Au-delà des débats et des conférences, comment avance-t-on ? Quelle est la feuille de route pour avancer sur la voie de l’émergence numérique ? Quelle est la tâche de chacun ? Quelles sont les recommandations à faire aux entreprises ? Les textes législatifs et réglementaires à amender ou mettre en place ?

J’appelle à un manifeste pour l’économie numérique, un livre blanc qui fasse le diagnostic de la situation, identifiant les freins et leviers de croissance, les objectifs à atteindre, les moyens d’y parvenir.

L’intelligence doit sortir de l’entre soi des murs des conférences et panels pour rendre publics les moyens de parvenir à cette économique numérique tant souhaitée, pour que chaque acteur là où il est prenne sa part de responsabilité et s’engage sur ce qui reste à faire : Etat, parlement, entreprises, opérateurs de télécoms et internet.

Je suis confiant en l’avenir numérique de la Côte d’Ivoire, il ne pourra se faire qu’avec l’apport de tous ceux qui y ont leur rôle à jouer.

Philippe BATREAU
DG Epistrophe
Président Age Numérique