Internet : la révolution du web 2.0

Qu’est-ce que le web 2.0 ? L’article dédié de Wikipédia notamment que c’est une évolution du Web vers plus de simplicité (ne nécessitant pas de grandes connaissances techniques ni informatiques pour les utilisateurs) et d’interactivité (permettant à chacun de contribuer, d’échanger et de collaborer sous différentes formes) …ir-leasing.ru

L’expression 2.0 faisant référence à la numérotation des versions de logiciels laisse donc penser qu’un web antérieur a précédé les pratiques de masse de l’internet. Désormais ce n’est plus comme avant, l’internaute de base peut, sans compétences en technique et parfois encore moins en orthographe, publier ici ou là, co-construire des espaces sur le web, prendre possession de cet espace de liberté où croit-on tout ou presque est permis.

Si donc il y a un web 2.0 c’est qu’il a existé une situation antérieure, préhistorique appartenant au siècle voire du millénaire passé.

Déjà, précisons la différence entre Web et Internet.
Internet, le réseau des réseaux, désigne un ensemble de protocoles et applications dont les plus connus sont le web (http), le transfert de fichier (ftp), le courriel (pop et smtp notamment) et quelques autres que nous ne mentionnerons pas ici.

Oui, c’est vrai, Internet a vu le jour alors que la plus grande partie de ses utilisateurs actuels et probablement des lecteurs du présent article n’étaient pas encore nés.

Arpanet, l’ancêtre d’Internet, met en réseau 4 établissements universitaires et de recherche américains.
Le premier courrier électronique est envoyé en 1972.
En 1983 Arpanet adopte le protocole TCP/IP et devient Internet.
En 1993 apparaît le premier navigateur web, Mosaic, qui préfigure le surf sur Internet par le grand public.
Mosaic permettra l’apparition de Netscape puis des autres navigateurs.
En 1995 est publiée la Nétiquette, norme RFC 1855, qui rappelle qu’Internet est un espace du vivre ensemble où respect et éthique doivent guider le comportement de l’usager.
En 1998, Google apparaît sur le web.

Il faut attendre 2003 pour voir apparaître le terme web 2.0 dont la caractéristique principale est l’autonomisation de l’internaute par rapport à la technique pour publier sur internet et interagir avec les autres. En d’autres mots, plus besoin d’être technicien de l’informatique pour maîtriser le web et c’est là la vraie révolution, celle de la liberté en ligne, qui doit aussi respecter celle des autres.

A suivre…